Anxiété et troubles anxieux

Qu’est-ce qu’un trouble anxieux ?

On parle de troubles anxieux pour qualifier des troubles dans lesquels on trouve une peur et une anxiété excessives ou disproportionnées et des comportements qui y sont associés. On ne parle de troubles anxieux que quand ce fonctionnement entraîne de la souffrance ou des difficultés dans la vie de la personne, et que ce fonctionnement persiste dans le temps. De façon simplifiée, on pourrait dire que quelqu’un qui a un trouble anxieux est “trop anxieux” de façon régulière et que ça lui pose des problèmes.

Avant de conclure à un trouble anxieux, il faut cependant vérifier que les difficultés ne sont pas mieux expliquées par autre chose. D’où l’importance de consulter un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue ou un psychiatre. Face à un trouble anxieux, il peut être intéressant de suivre une psychothérapie adaptée.

Peur et anxiété

La peur est l’émotion ressentie face à la perception d’un danger immédiat (qui peut être réel ou non).
L’anxiété se caractérise, elle, par un phénomène d’anticipation : disons pour simplifier que c’est la peur de quelque chose qui pourrait survenir dans le futur.

Différents troubles anxieux

Il existe différents types de troubles anxieux. Ils se différencient par ce qui fait peur à la personne : quelle situation, quel objet, etc. La personne a tendance à ressentir de la peur ou de l’anxiété par rapport à ces situations et cherche à les éviter. Elle a également des pensées et des croyances particulières par rapport à ces situations. Elle les considère notamment comme plus dangereuses qu’elles ne le sont objectivement.

Nous présenterons ci-dessous les troubles anxieux les plus fréquents chez l’adulte. La liste n’est pas exhaustive et la présentation est volontairement simplifiée (elle ne suffit pas à faire un diagnostic).

Phobies spécifiques

Les phobies spécifiques, que l’on appelle souvent tout simplement “phobies”. Une phobie spécifique se caractérise par l’anxiété, la peur ou l’évitement d’une situation ou d’un objet bien défini (ce que l’on appelle techniquement le stimulus phobogène).

Il peut s’agir :

  • d’animaux : phobie des araignées, phobie des serpents, des insectes, des chiens, des pigeons, des poules…
  • d’un environnement naturel : phobie des hauteurs (acrophobie), de l’eau, de l’orage, du tonnerre…
  • du sang, des injections, des accidents : phobie du sang, phobie des piqures, des aiguilles, des transfusions, des soins médicaux (opérations chirurgicales, etc).
  • d’élément situationnels : phobie des endroits clos (claustrophobie), phobie des ascenseurs, des avions, phobie des véhicules ou de la conduite automobile, etc.
  • d’autres éléments : situations pouvant amener à vomir, à s’étouffer, à tomber malade…

L’anxiété sociale (phobie sociale)

L’anxiété sociale, ou phobie sociale se caractérise par l’anxiété, la peur ou l’évitement des interactions sociales et des situations dans lesquelles la personne peut être observée.

Il peut s’agir de situations comme rencontrer des inconnus, manger ou boire devant des gens, de situations de performance (examen scolaire, prendre la parole en public, faire un discours…).

Dans l’anxiété sociale, on retrouve généralement la peur d’être jugé négativement, d’être rejeté ou humilié, d’être embarrassé ou de blesser les autres. Il y a parfois également une peur de présenter des symptômes d’anxiété, comme trembler, rougir, transpirer, etc.

Trouble panique

Un trouble panique est caractérisé par des attaques de panique régulières, qui apparaissent de façon inattendue, avec la peur d’avoir de nouvelles attaques de panique. La personne va éviter certains lieux ou certaines activités dans le but d’essayer d’éviter d’avoir des attaques de panique.
Remarque : les attaques de panique (que l’on appelle parfois plus couramment crise d’angoisse) peuvent se retrouver dans différents troubles anxieux, et également dans d’autres types de troubles.

Agoraphobie

L’agoraphobie correspond à de l’anxiété, de la peur ou l’évitement de plusieurs situations comme les transports en commun, les lieux fermés (cinéma, théâtre, supermarché…), les grands espaces ouverts (places publiques, etc), les files d’attente ou la foule, le fait d’être seul en dehors de chez soi, etc. On retrouve généralement la peur de ne pas pouvoir s’échapper ou trouver du secours en cas de besoin, notamment en cas d’attaque de panique (“crise d’angoisse”). Cela amène la personne à éviter ces situations ou à n’y aller que quand elle est accompagnée.

Anxiété généralisée

Dans l’anxiété généralisée, la personne présente une anxiété excessive et persistante avec une inquiétude pour différents domaines. Il y a généralement des symptômes physiques associés comme de l’irritabilité, une difficultés de concentration, une tension musculaire importante, de l’agitation, de la fatigue, des problèmes de sommeil, etc.

Remarque sur les TOC

Les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) ne sont plus classés dans les troubles anxieux, même s’ils peuvent s’en rapprocher. Ils forment maintenant une catégorie spécifique, la catégorie des troubles obsessionnels compulsifs et apparentés.

Psychothérapie des troubles anxieux

Les troubles anxieux peuvent être traités par une psychothérapie. La thérapie comportementale et cognitive est le type de psychothérapie préconisé au niveau international pour la prise en charge des troubles anxieux.

Article écrit par Nicolas FRANCOIS, psychologue à Rueil-Malmaison et Montrouge.

Rappel : les informations présentées sur cette page sont volontairement simplifiées. Elle ne remplacent pas la consultation d’un professionnel.

Source : les informations présentées sur cette page sont en partie issues du DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, version 5)