TCC : Thérapies Cognitives et Comportementales

Les Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC) ou thérapies cognitivo-comportementales sont un type de psychothérapie brève qui se centre sur les difficultés actuelles de la personne, tout en prenant en compte son histoire de vie.

Nos propres réactions peuvent parfois nous sembler bizarres ou absurdes, pourtant elles suivent une logique tout à fait compréhensible. Comprendre ce fonctionnement permet de mieux envisager comment sortir de la souffrance en mettant en place des changements adaptés. C’est ce que propose la Thérapie Comportementale et Cognitive.

La TCC s’intéresse tout particulièrement aux liens existants entre les pensées et croyances, les émotions et les comportements. Il s’agit d’identifier les cercles vicieux qui maintiennent ou aggravent les difficultés et la souffrance actuels et de mettre en place les actions pour en sortir.

Principe de la thérapie comportementale et cognitive

La souffrance est généralement créée et maintenue par des cercles vicieux entre des pensées (et croyances), des émotions et des comportements.

Cercle vicieux etre pensées, émotions et comportements
Les pensées, les émotions et les comportements forment un cercle vicieux

Il peut être difficile d’identifier les cercles vicieux qui maintiennent voire accentuent nos difficultés. Cela peut être encore plus difficile lorsque ces difficultés sont installées depuis plusieurs mois voire de nombreuses années. C’est pourquoi il est alors recommandé de faire appel à un professionnel, en particulier un psychologue, pour envisager une psychothérapie. La psychothérapie permet de mieux identifier ces difficultés et leurs mécanismes, puis de travailler à sortir de ces cercles vicieux.

Prenons un exemple. Imaginons quelqu’un qui, face à une situation de vie comme l’échec à un examen, se met à fortement penser qu’il est nul (et le croit). Il ressent alors des émotions en lien avec cette pensée (par exemple de la tristesse ou de la honte). Ces émotions amènent alors la personne à adopter des comportements particuliers, comme se renfermer sur elle-même et ruminer. Peut-être par la suite refusera-t-elle l’invitation d’un ami, accentuant ses pensées négatives et ses émotions désagréables. Ce comportement augmente encore ses difficultés et maintiennent sa souffrance.

Modèle TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) : situation de vie, pensées, émotions, comportements et conséquences (souffrance)
Modèle TCC :
un cercle vicieux entre des pensées, des émotions et des comportements maintient la souffrance
(source : adapté de AFTCC)

Le but de la psychothérapie TCC est de casser ces cercles vicieux pour adopter un fonctionnement plus satisfaisant pour la personne.

La Thérapie Comportementale et Cognitive

Voici quelques unes des caractéristiques d’une thérapie comportementale et cognitive. Elle est :

Collaborative et interactive : le psychologue et le patient cherchent ensemble à comprendre comment les difficultés se maintiennent et comment en sortir. Le patient est considéré comme l’expert de sa vie et le psychologue comme l’expert de la méthode. C’est ensemble qu’ils décident du déroulement de la psychothérapie et des exercices réalisés.

Explicite et pédagogique : le psychologue et le patient définissent ensemble des objectifs précis. Le psychologue explique clairement sa compréhension des difficultés et les méthodes qu’il propose d’employer. Le patient peut ainsi mieux comprendre et identifier les mécanismes qui maintiennent ses difficultés et les méthodes permettant d’en sortir. En TCC, toutes les questions sont les bienvenues.

Basée sur l’expérience : les TCC permettent de faire l’expérience de nouvelles façons de faire au travers d’exercices pendant et en dehors des séances. La personne est l’acteur de son changement.

Un ancrage scientifique : les TCC sont l’application de la démarche et des résultats scientifiques à la psychothérapie. Ce sont des thérapies dont l’efficacité a été validée scientifiquement, et dont les théories et les méthodes évoluent en fonction des résultats des recherches scientifiques.

La TCC en pratique

Une thérapie cognitive et comportementale dure généralement de quelques mois à 1 ou 2 ans en fonction des difficultés et de la fréquence des séances (habituellement une séance par semaine ou toutes les deux semaines). C’est une thérapie structurée, avec un déroulement étape par étape, s’adaptant au rythme de la personne.

Pour en savoir plus sur le déroulement de la psychothérapie dans mon cabinet de psychologue de Rueil-Malmaison et dans celui de Montrouge, consultez la page “Déroulement de la psychothérapie TCC“.